INFORMATIONS

 

 

 

CONTACTEZ-NOUS

 

Actualités

Dernières nouvelles.
GlobalCoin, la crypto-monnaie de Facebook est prévue pour 2020

GlobalCoin, la crypto-monnaie de Facebook est prévue pour 2020

Le réseau social avancerait sur son projet de crypto-monnaie. Mark Zuckerberg aurait rencontré des représentants du Trésor américain et de la Banque d’Angleterre pour des questions autour de la régulation.

Alors que Facebook ne se cache plus vraiment dans son projet de crypto-monnaie, un rapport publié par nos confrères anglais de la BBC nous donne davantage d’informations sur l’avancement de la devise virtuelle du réseau social. Le média affirme que Facebook devrait communiquer dans les prochains mois de manière officielle sur ce projet.
Project Libra et GlobalCoin

Le mois dernier, le PDG et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, aurait discrètement rencontré le gouverneur de la Banque d’Angleterre et le Département du Trésor américain pour leur faire part de son avancement, et leur poser des questions sur la régulation. En interne, le projet global est baptisé « Project Libra », et la crypto-monnaie est surnommée « GlobalCoin ». Reste à confirmer si Facebook utilisera ou non ce nom pour la version définitive de sa devise électronique.

Alors que les rumeurs annonçaient que la crypto-monnaie de Facebook serait lancée dès cet été, le groupe aurait finalement revu son objectif. BBC croit savoir que le GlobalCoin serait finalement lancé au premier trimestre de l’année 2020. Les premiers tests seront toutefois déployés en interne dès la deuxième partie de l’année. Comme sur la plupart de ses projets, Facebook va déployer progressivement sa crypto-monnaie, à commencer par 12 pays.
Un stablecoin pour des transferts sur Facebook ?

Avec sa crypto-monnaie, Facebook veut éviter le risque de spéculation, et s’intéresse donc à ce qu’on appelle un « stablecoin ». Il s’agit d’une crypto-monnaie qui est adossée à une devise fiduciaire (comme le dollar, l’euro ou autre) et qui est donc parfaitement corrélée à cette dernière. Pour chaque jeton de la crypto-monnaie qui est émis, une quantité d’argent « réel » est donc placé sur un compte bancaire dédié.

Alors que Facebook ne se cache plus vraiment dans son projet de crypto-monnaie, un rapport publié par nos confrères anglais de la BBC nous donne davantage d’informations sur l’avancement de la devise virtuelle du réseau social. Le média affirme que Facebook devrait communiquer dans les prochains mois de manière officielle sur ce projet.
Project Libra et GlobalCoin

Le mois dernier, le PDG et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, aurait discrètement rencontré le gouverneur de la Banque d’Angleterre et le Département du Trésor américain pour leur faire part de son avancement, et leur poser des questions sur la régulation. En interne, le projet global est baptisé « Project Libra », et la crypto-monnaie est surnommée « GlobalCoin ». Reste à confirmer si Facebook utilisera ou non ce nom pour la version définitive de sa devise électronique.

Alors que les rumeurs annonçaient que la crypto-monnaie de Facebook serait lancée dès cet été, le groupe aurait finalement revu son objectif. BBC croit savoir que le GlobalCoin serait finalement lancé au premier trimestre de l’année 2020. Les premiers tests seront toutefois déployés en interne dès la deuxième partie de l’année. Comme sur la plupart de ses projets, Facebook va déployer progressivement sa crypto-monnaie, à commencer par 12 pays.
Un stablecoin pour des transferts sur Facebook ?

Avec sa crypto-monnaie, Facebook veut éviter le risque de spéculation, et s’intéresse donc à ce qu’on appelle un « stablecoin ». Il s’agit d’une crypto-monnaie qui est adossée à une devise fiduciaire (comme le dollar, l’euro ou autre) et qui est donc parfaitement corrélée à cette dernière. Pour chaque jeton de la crypto-monnaie qui est émis, une quantité d’argent « réel » est donc placé sur un compte bancaire dédié.

Les dernières rumeurs annoncent que Facebook chercherait 1 milliard de dollars pour financer le projet. Il pourra ensuite émettre davantage de la crypto-monnaie, sous condition qu’il place une réserve équivalente sur un compte bancaire. Toujours selon les rumeurs, Facebook aurait sollicité Western Union, Visa et Mastercard pour soutenir et financer cette devise électronique.

En s’appuyant sur une devise électronique pour les réseaux sociaux Facebook, Whatsapp et Instagram, le groupe pourrait ainsi faciliter le transfert d’argent de manière instantanée entre les membres de sa communauté. Il pourrait également faciliter les achats directement sur ses plateformes sociales.

Author:

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer